Promotion de la Santé au Congo

Logo_gif

Le Centre pour la Promotion de la Santé
de Kangu-Mayumbe

(CPS)

est situé à l'extrême ouest de la République Démocratique du Congo. C'est une organisation non gouvernementale (ONG) créée le 7 septembre 1966 à l'initiative du docteur Jacques Courtejoie, ancien expert de l'Organisation mondiale de la Santé de Genève.

Archives_01b
Clément NZUNGU MAVINGA (à gauche), directeur (aujourd'hui décédé) du Centre de Kangu Mayumbe
et le docteur Jacques COURTEJOIE, fondateur du Centre, qui est au Congo depuis 1958...
Son action a été largement reconnue de différentes façons. Entre autres : 
il fut expert de l'Organisation Mondiale de la Santé ;
il a reçu le prix de la Santé publique de l'Université de Pittsburgh 
et le prix André Ryckmans ; 
depuis 2008, il est Citoyen d'Honneur de la Ville de Stavelot ;
en 2005, le Roi l'a fait Commandeur de l'Ordre de Léopold ;
...
 


 Les responsables du Centre

Staff_1
L'équipe dirigeante

Le directeur du Centre (à droite) : Roger MABIALA ZIMUANGU,
assistant technique en Médecine tropicale de l'Université de Lille
Tél. : +243 99 99 888 21

Le conseiller technique (à gauche) : docteur Jacques COURTEJOIE

L'ancien directeur du Centre (au centre) : Clément NZUNGU MAVINGA (+),
assistant de Santé publique (décédé le 31 mars 2015)


Message du 7 mars 2017 :

"Nous voudrions profiter de ce contact pour vous dire toute notre reconnaissance pour tout l'appui que vous nous apportez, parfois depuis de très nombreuses années.

Peut-être voudrez-vous nous assister pour équiper quelques-unes des trois cents écoles d'infirmières au Congo qui sont encore dépourvues de bibliothèques... "

Jacques Courtejoie et Roger Mabiala Zimuangu


Qui est le Docteur Jacques Courtejoie ? 

Clip-vidéo (24')
"Pour l'amour du peuple congolais" (pour public averti) 


 20416 pages de ce blog ont été consultées par des visiteurs venant de
Belgique République démocratique du Congo Corée, république de États-unis France Afrique du sud Canada Cameroun  Allemagne Bénin Maroc  Russie, fédération de  Tunisie Ghana Indonésie Kenya Haïti Suisse Burkina faso Géorgie Royaume-uni Taïwan, province de chine Italie 
Angola Malawi Portugal Côte d'ivoire Pays-bas 
Roumanie Ukraine Algérie Guinée Australie Espagne Togo Nigéria Liban Mali Luxembourg Autriche  Chine Congo Inde  Gabon Émirats arabes unis Sénégal Mauritanie Burundi 
Suède Brésil Tanzanie, république-unie de Niger Grèce Maurice Cameroun  Mozambique Cambodge Myanmar Suriname Zimbabwe Soudan  Éthiopie Ouganda Pologne Madagascar  Centrafricaine, république Liechtenstein Polynésie française Turquie Danemark Thaïlande Kenya   
Comores Égypte Finlande Mexique Japon El salvador Liban Jamaïque 
Lesotho Islande Tchèque, république Réunion Israël Kazakhstan Angola 
Barbade Hong-kong Norvège Malaisie Lituanie Moldova, république de Gambie Liechtenstein Slovaquie Botswana 
Bahreïn Saint-pierre-et-miquelon Qatar Viet nam Bangladesh


Blog créé et géré par l'
 Logo_carr__rouge
 pour info : tamtam_1310@yahoo.fr


© fernand.feyaerts@yahoo.fr
 


 

 

24 mai 2018

New - NUTRITION - Manuel 2018

NEW - MANUEL DE NUTRITION 
édité par le Centre pour la Promotion de la Santé de Kangu (RDC)

Révision 2018

Téléchargement libre et gratuit 

Ce manuel est destiné à ceux et à celles qui désirent participer à l'amélioration de la santé des jeunes enfants, en initiant les mamans à une alimentation infantile plus équilibrée et plus rationnelle. Le but de ce manuel est d'être un guide que l'éducateur en nutrition consulte et dont il s'inspire dans la pratique journalière.  

Faire un manuel d'éducation nutritionnelle est difficile ; donner l'éducation nutritionnelle aux mamans n'est pas plus aisé. En effet :

• la matière est vaste

• les coutumes alimentaires diffèrent

• les interdits et les tabous alimentaires sont nombreux

• certains aliments ne sont pas toujours, ni partout disponibles

• les habitudes culturelles varient d'une région à l'autre

Ainsi, pour faciliter l'enseignement, est-il préférable de rester dans les généralités, ou au contraire, d'entrer dans les détails, quand il s'agit de coutumes, d'interdits, d'aliments disponibles ?... 

Comment supposerait-on qu'une maman ne donne pas suffisamment à manger à son enfant, ce qui voudrait dire qu'elle le laisse pleurer de faim, ou que le repas qu'elle prépare n'est pas ce qu'il y a de meilleur pour lui ? 

Mais lorsque le poids de l'enfant devient stationnaire vers 7 mois, la maman le sait-elle ? L'infirmière de la consultation préscolaire lui a-t-elle fait remarquer avec le tact nécessaire que son enfant n'augmente plus de poids ? Combien de mamans établissent un lien entre le poids stationnaire et la façon dont leur enfant est nourri ? Se demandent-elles si les aliments qu'elles préparent sont riches en protéines, ou plutôt si les repas de sevrage sont légers et digestes ? 

Une maman à nouveau enceinte, alors que son bébé ne se tient pas encore debout, sait-elle qu'il risque de faire des diarrhées infectieuses, des gastro-entérites très dangereuses ? 

Si de nombreux cas de malnutrition peuvent être reconnus aux consultations préscolaires, ne devons-nous pas penser qu'il Y. a là, en partie, le résultat d'un manque d'éducation nutritionnelle ? Acheminer progressivement une maman vers la prise de conscience et la prise en charge de la santé de son entant est le vrai but de l'éducation sanitaire et nutritionnelle.

Nutrition_1 Nutrition_4

 316 pages - 11.6 Mo

NUTRITION - Fichier PDF


 

Posté par tamtam_1310 à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,